Patience récompensée

   
            Alors nous voilà dimanche , la météo annonçant la même journée ensoleillée qu'hier , nous voici donc partis à l'étang mais cette fois respectant le fameux principe de Dedette qui dit toujours je vous le rappelle : "le dimanche est fait pour se reposer" , ce fût une journée consacrée devinez à quoi ? ...... la tentative de capture du seul poisson qui m'a échappé cette année je veux parler de la carpe !!

      Alors en arrivant le matin nous trouvons le feu de la veille avec encore quelques braises . Nous profitons donc pour mettre quelques branchettes pour le faire repartir afin d'être quitte d'utiliser le barbecue pour midi

   
Etang_045

   
      Ensuite préparation de la position la plus confortable pour passer la journée , et si besoin pouvoir faire une petite sieste :

   
Etang_046

 
          L'heure du repas de midi arrivant , il était temps de faire cuire quelques saucisses et autres merguez :

   
Etang_049

    
         Et c'est à ce moment précis que mon vif se fait attraper et emporter au milieu de l'étang . Hélas ferrage dans le vide , le poisson à relâché . Le seul vif que j'avais !!  Je pense que c'était un gros black car le brochet n'emporte pas le vif aussi loin .

        Puis vient le temps de manger , il ne faut quand même pas se laisser abattre , et pendant ce temps une carpe à l'ingénieuse idée de partir avec mon maïs . De retour sur place je m'aperçois que la ligne est dans les branches , et là je commence à être légèrement énervé . J'essaie donc de me défaire de ces branches , je crois l'affaire perdue et ainsi être obligé de casser , quand en tirant sur le fil je sens quelque chose de lourd et je vois un beau remous sous des branchages . A force de tirer j'arrive miraculeusement à me défaire de la souche immergée et à ramener une jolie carpe . Le combat n'est pas gagné pour autant car elle se débat entre deux souches , mais la maîtrise du grand pêcheur que je suis (et aussi et surtout un grand coup de chance) me permet de la maîtriser et de la mettre au sec .
  Il s'agit d'une miroir pas énorme mais très jolie de 4.500 kg .

   
Etang_052

   
Etang_055

   
          Et si vous avez cinq minutes à perdre , je vous propose de regarder la petite vidéo de la capture , avec Dedette comme réalisatrice et cascadeuse , cascadeuse car pour pourrez voir en fin de vidéo une légère glissade , mais Dedette malgré tout cela a continué à filmer comme si de rien n'était . Quelle professionnelle ma Dedette !!!

  
Cliquez ICI

   

    A bientôt