Pas fantastique mais délassant !

     

             Bonjour à tous . Alors comme convenu voici un petit article concernant la pêche . Je n'en ai pas écrit beaucoup cette année à cela plusieurs raisons : nous avons plutôt orienté nos articles sur les travaux , la météo n'a pas été terrible , et avec les petits ennuis de cet été nous n'avions pas trop la tête à ça . Mais il faut savoir se détendre et faire un peu le vide , aussi cette petite partie de pêche , bien que pas très productive , nous a fait le plus grand bien .

          J'étais accompagné de notre bon Peyot qui avait fuit lâchement le domicile conjugal pour l'après midi , pour cause de papotages intellectuels féminins (ces deux mots sont contradictoires) entre amies (comme je le comprends !) :

  
017

    
      Comme je vous le disais cette partie de pêche n'a pas été très productive , mais j'ai quand même attrapé une petite carpe d'à peine deux minuscules kilos :

  
008

  
    Puis après avoir cassé sur une autre beaucoup plus grosse , j'en ai pris une que j'estimerai à un peu plus de cinq kilos :

  
014

   
Retour à l'eau après le bisou habituel :

016

  
       Pendant ce temps Peyot , bien qu'avec un flotteur mal équilibré , enchaînait gardons sur gardons . Il a même cassé sur une grosse carpe dont il n'a pas entendu le départ , peut être la greffe d'une deuxième paires d'oreilles serait à envisager :

  
024

   
      Et toujours ma Dedette qui nous encourageait de loin . A ce propos le zoom 10x peut se montrer bien utile pour voir si la sieste est commencée :

  
021

  
020

 

   Bon ne soyons pas mauvaise langue , là il s'agit de lecture tout simplement ...... la sieste arrivera plus tard !

         J'ai également attrapé une jolie demoiselle tanche , mais pour les habitués il ne s'agit pas de Tinca , tiens ça fait bien longtemps qu'elle n'est pas venue nous dire un petit bonjour :

  

022

  
          Voila pour cette partie de pêche , les petits gardons sont partis nager dans la mare , les autres dans l'étang et pour conclure et une fois n'est pas coutume (encore) , c'est Peyot qui vous dit "à bientôt" et moi ce sera "portez vous bien" :

  
027